Il n'est jamais trop tard pour se préparer

Lu en quelques minutes
Par Barnaby Lewis
Mots clés : 
Entreprise
COVID-19
Publié le
Partager sur , ,

Nous vivons des temps difficiles. À côté des effets immédiats du coronavirus sur la santé des populations, les conséquences économiques se feront probablement sentir pendant longtemps. Alors que l'on suppose que des épidémies similaires pourraient devenir récurrentes, il nous faut nous interroger sur les enseignements à en tirer et sur les mesures à prendre pour préparer l'avenir.

Certaines entreprises seront contraintes de mettre définitivement la clef sous la porte, et beaucoup auront du mal à se redresser. Rares sont celles qui s'en sortiront indemnes. Pour traverser les périodes difficiles, dirigeants et chefs d'entreprise comptent sur leurs propres forces et sur celles de leur entourage, en misant sur la persévérance, le savoir-faire et la faculté d’adaptation. Mais face à une crise d'une telle ampleur présentant autant d'inconnues, cela ne suffira pas pour survivre.

Le retour à la stabilité et à la croissance ne pourra se faire sans plans systématiques tenant compte d'une économie fragile en butte à la menace d'une pandémie prolongée. Le système ISO de management de la continuité d’activité permet d’effectuer les premiers pas dans la bonne voie. Ce système, que l'industrie désigne plutôt sous sa forme abrégée « SMCA », fait l’objet de la norme ISO 22301 et de plusieurs autres normes ISO connexes.

L'imbrication des entreprises mondialisées vient encore compliquer la situation actuelle, alors que les gouvernements et les experts peinent à s’accorder sur la meilleure façon de s'en sortir. Ils sont cependant tous unanimes à reconnaître que l’on n’est jamais trop bien préparé. Heureusement, la granularité de plus en plus fine des données nous permet de saisir plus clairement les causes et les effets des perturbations. La norme ISO 22301, mise à jour l'an dernier sous la houlette du comité technique de l'ISO, ISO/TC 292 (Sécurité et résilience), repose sur une démarche axée sur l’information.

Sachant que le SMCA vise l’identification de mesures préventives, les dirigeants et les chefs d’entreprise risquent de se demander s'il n'est pas trop tard pour agir, et si c’est vraiment le moment de créer, ou de mettre à jour, un SMCA.

À l’heure où tout le monde est mobilisé, la plupart des entreprises ont des priorités plus immédiates. Mais il y a une bonne chose que les entreprises de toutes tailles doivent savoir. Elles pourront s’en sortir cette fois, mais elles n’auront pas les moyens de surmonter une récidive. Si vous n'avez jamais mis en œuvre un SMCA, ou même envisagé la démarche, c’est peut-être le moment d’y penser.

Le SMCA est traité plus en détail dans le dernier numéro du magazine ISOfocus.

LES MEMBRES DE L'ISO IDENTIFIENT LE RÔLE DES NoRMES FACE À LA CRISE DU COVID-19

Un certain nombre de membres de l’ISO dans le monde, y compris ceux qui, en Europe, font partie du CEN/CENELEC, ont identifié certaines normes qui peuvent aider à faire face à la crise actuelle.

Barnaby Lewis
Barnaby Lewis

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.